Voici un petit powerpoint sur les points les plus importants pour réussir au Cned.

Voici également la réédition des Conseils de Méthode publiés dans la version précédente de Cnedland:

Tout d'abord, ne pas s’affoler : on peut prendre pas mal de retard au début de sa première année au Cned, et pour autant finir à temps. Bien sûr, il ne faut pas lambiner, mais pas de défaitisme ! 

Ne pas se forcer à travailler au rythme "lycée", chacun en a un qui lui convient mieux. Adapter son emploi du temps à ses besoins en sommeil, aux moments où l’on se concentre plus facilement, etc. 

Je conseille également de ne pas travailler toutes les matières en même temps au risque de se disperser: on peut par exemple étudier la moitié des matières sur deux semaines, finir les séquences et envoyer les devoirs, puis passer à l'autre moitié des matières. Ou, si vous le voulez, travailler quelques jours sur deux matières et en finir les séquences, etc.

Le temps de travail quotidien varie beaucoup d’un Cnedien à l’autre et il faut l’adapter à sa progression au fur et à mesure, mais une moyenne de 6 à 8h cinq jours par semaine est un bon point de départ.

Les capacités de concentration sont également très variables. Si vous en êtes capables, vous vous apercevrez que travailler 2 à 4h d’affilée plutôt que 45 minutes ou 1h est beaucoup plus productif. Mais vous pouvez commencer par une durée qui vous semble raisonnable, puis de l’allonger peu à peu.
Pour les collégiens ou écoliers, la durée de concentration est bien sûr plus réduite – à adapter au cas par cas.

Il est aussi capital de prévoir des "récrés" pour éviter la surchauffe : un petit grignotage, une séance d'étirements, ou même une marche dehors.

Faire un planning sur toute l'année – y noter toutes les dates d’envoi de devoirs.
Pour les collégiens et écoliers, le Cned fixe des dates d’envoi (ce qui n’empêche pas de prendre de l’avance) ; les lycéens doivent quant à eux créer leur propre échéancier.

Faire un autre planning toutes les deux semaines ou tous les mois pour prévoir les envois avec plus de précision, selon la progression.

Pour les Cnediens qui ont seulement une matière ou deux au Cned et qui vont au lycée, le mieux est de trouver des horaires adaptés dans son emploi du temps et de s'y tenir. Ce n'est pas facile de gérer les cours du Cned, ceux du lycée et tous les devoirs. Il faut également essayer de travailler chez soi et non en étude, pour éviter de se laisser déconcentrer par les autres élèves.

Grille personnelle (fournie dans le fascicule Guide de l'élève) remplie, avec un post-it précisant les objectifs de la quinzaine en fonction du retard ou de l'avance pris. Ce n'est qu'un exemple-type, avec le nombre de devoirs qu'on a en 1ère S, et prévoyant de tout finir début mai (alors que seuls les 3/4 des devoirs étaient obligatoires pour cette date l'année de ma 1ère). A vous d'adapter! 

Un petit truc pour que le moment où il faut aborder un nouveau cours soit moins difficile (ou, pour être plus direct, moins rébarbatif !) : au lieu d'attaquer le cours directement, on peut regarder de quoi traite la leçon, les grands points à étudier, les titres de séquences, les notions clés... Et faire une recherche sur Internet, dans une encyclopédie ou un dictionnaire ; dans ce genre de support, les notions sont souvent plus synthétisées. Ca permet de mieux s'y retrouver dans le cours et d'en retirer directement ce qui est le plus important.
Un annabac ou autre livre résumé peut aussi faire l'affaire, surtout dans des matières où les cours du Cned sont très touffus, comme la philo et l'histoire-géo.

Mais après tous ces conseils, il reste le plus important: la MOTIVATION! Le Cned, c'est le libre arbitre dans toute sa splendeur. Aucune contrainte de bosser, il faut donc prendre sur soi… Car apprendre n’est pas amusant du début à la fin, il y a souvent quelques moments fatigants ou pénibles avant d’être récompensé par la compréhension et le savoir ! Je vous conseille de penser aux enjeux importants pour vous : le savoir lui-même, ou si vous êtes plus pragmatique, ne pas rater votre année, ne pas avoir à retourner au lycée, prouver que votre choix était justifié… Sans se stresser trop quand même, sinon c'est contre-productif.

Une petite astuce: pour ceux qui travaillent devant leur ordinateur, le laisser éteint le plus possible, car une fois sur Internet il est facile de perdre la notion du temps. On peut par exemple, toute la journée, écrire sur un carnet toutes les recherches qu’on doit faire sur Internet (informations complémentaires par rapport à un cours, etc) et les effectuer en fin d’après-midi seulement.

L’un des risques des cours par correspondance: devenir un ermite! Pour éviter ça, il faut absolument se réserver des moments pour voir ses amis, et si possible s’inscrire à une activité extra-scolaire (les idées ne manquent pas: le sport, la musique, du bénévolat pour une association...).
Et marcher. Cela peut paraître idiot, mais ne vous autorisez pas un seul jour sans mettre le nez dehors pour prendre l'air, voir de vraies personnes, se délasser les jambes... Cela évite de perdre le contact avec le « monde réel ».

Je pense qu'on a fait le tour... A vous de jouer, donnez vos astuces, vos conseils, parlez de votre expérience ou de vos difficultés...

Article rédigé par Marianne, Coralie et Anne-So.
Grille personnelle remplie par Marianne