Mise à jour (6 octobre) : 200 signatures en moins de 3 semaines !
Quand on sait que seules 15 % des pétitions dépassent 50 signatures, c'est très encourageant. Pour une pétition non subventionnée et non médiatisée, c'est formidable.

Votre signature est précieuse, et votre réseau l'est encore plus pour que la pétition prenne de l'ampleur. Si chaque signataire actuel en persuade 5 autres de signer, nous atteindrons 1 200 signatures. Et si chacune de ces 5 personnes en persuade d'autres... vous comprenez l'idée :)

Réseaux sociaux, courriels à quelques personnes choisies, forums que vous fréquentez, blog...
Faites passer le mot !
Et si vous l'avez déjà fait, n'hésitez pas à faire une piqûre de rappel une ou deux semaines plus tard, à un horaire différent, pour atteindre le plus possible de vos contacts :)

 

phobie scolaire Shutterstock_130948817
Votez pour faire respecter les droits
des élèves malades de l'école

Bonjour à tous,

Je gère ce blog depuis déjà 7 ans, et j'ai reçu d'innombrables témoignages et questions de Cnediens, futurs Cnediens, parents de Cnediens, dans les commentaires ou sur ma boîte mail qui explose toujours à la rentrée et de mars à juin. J'ai toujours essayé d'y répondre de mon mieux, en informant, en rassurant, en orientant chacun vers les bons interlocuteurs... Cela a été une expérience incroyable, extrêmement enrichissante, et je compte bien continuer aussi longtemps que je le pourrai, ne vous inquiétez pas !

Aujourd'hui je vous demande à tous de vous mobiliser, car goutte d'eau après goutte d'eau le vase s'est rempli, et j'ai finalement décidé d'écrire et de publier une lettre ouverte à la Ministre de l'Éducation nationale sur un sujet qui me tient à cœur et qui concerne sans doute de près ou de loin beaucoup d'entre vous : la désinformation et les tentatives de dissuasion par les établissements scolaires « classiques » lorsqu'on annonce la décision de s'inscrire au CNED, et la rétention d'exeat qui retarde de nombreuses inscriptions chaque année et place des élèves et leur famille dans des situations très difficiles.

J'ai moi-même connu ces difficultés, et sur le moment je croyais qu'il s'agissait d'une situation isolée. J'ai appris au contact d'autres Cnediens que cela arrivait à d'autres, et au fil des années j'ai découvert l'étendue de ces pratiques, partout en France, et les conséquences dramatiques qu'elles pouvaient avoir. J'ai échangé avec des jeunes dans une réelle détresse que leurs professeurs et chefs d'établissement niaient complètement, avec des parents écartelés entre la souffrance de leur enfant et l'échec que leur promettait l'établissement en cas d'inscription au CNED. Aujourd'hui, le vase est plein et je tente ma chance dans l'espace public, en espérant que les choses changent ne serait-ce qu'un petit peu, si ce n'est par l'Éducation nationale, alors par les professeurs, principaux, proviseurs individuels qui liront cette lettre et remettront en question leur propre pratique.

 

Voici l'introduction de cette lettre ouverte, dont vous pouvez trouver la suite et que vous pouvez signer sur Change.org, en cliquant ici.

J'espère que vous serez nombreux à vous reconnaître dans mes propos et à donner autant de visibilité que possible à ce cri que je ne peux plus retenir. N'hésitez pas à le partager avec tout votre entourage pour qu'il résonne haut et fort !

Vous pouvez partager le lien sur les réseaux sociaux. Je vous propose aussi de raconter vos propres expériences (ce que le CNED vous a apporté et/ou votre parcours du combattant avec votre établissement précédent ou l'inspection d'académie) en utilisant le hashtag #touchepasàmonCNED sur Twitter ou Facebook et en incluant un lien vers la pétition et/ou le tout nouveau compte Twitter de Cn3dland. Des témoignages #cn3diendujour et des #cn3dsaviezvous sur le CNED seront aussi publiés régulièrement sur Twitter, n'hésitez pas à les retweeter ou à y répondre !

 

Votez pour faire respecter les droits des élèves malades de l’école

Éducation nationale : stop à la désinformation sur le CNED et aux blocages d’inscription

Madame la Ministre de l’Éducation nationale, mesdames et messieurs les recteurs, inspecteurs d’académie, enseignants et chefs d’établissements,

Je me permets de vous adresser cette lettre ouverte, également envoyée à M. Bergamelli, directeur général du CNED, à M. Toubon, Défenseur des Droits, et publiée sur la plateforme web de pétitions Change.org, ainsi que sur le blog Cn3dland.canalblog.com.

Je vous écris au sujet du mal-être à l’école, notamment mais pas uniquement de la phobie scolaire, et plus particulièrement des dysfonctionnements au sein de certains établissements et inspections d’académie lorsque l’élève et ses parents font le choix de l’enseignement à distance par l’intermédiaire de la solution que peut représenter le CNED (Centre national d’enseignement à distance).

C’est un plaidoyer adressé à l’école de la République, pour qu’elle forme ses personnels afin de mieux accompagner ces élèves, ou a minima, afin de respecter la loi concernant l’instruction obligatoire et les certificats de radiation ou exeats.

 

...Lire la suite...